ATTENTION, NOTE TRÈS LONGUE !! Si vous n'avez que 5 minutes devant vous, je vous conseille de revenir plus tard :D

Premier épisode : ICI
Second épisode : ICI
Troisième épisode : ICI

(*) ICH WILL SPIELEN !! = JE VEUX JOUER !!
(Référence à cette vidéo très connue, qui me fait pleurer de rire à tous les coups)

(**) Suite à un petit brainstorming sur Twitter, mon ex, que je n'avais pas envie de dessiner, se retrouve grâce à la méthode Boulet dite de transposition, en Vegeta (sisi je vous jure).

J'ai passé les grands classiques de la meuf accro, à savoir la clope à jeun, limite avant de sortir du lit et puis les bronchites qui durent 2 mois au lieu de 2 semaines parce qu'on NE PEUT PAS se passer de fumer un paquet par jour. D'ailleurs quand j'ai arrêté définitivement, j'étais plutôt à deux paquets par jour ce qui finalement, laisse assez rarement les mains libres.
Concernant le passage boulimique, c'était ça sans exagération aucune, bien au contraire, j'ai aussi souvenir de coulommiers boulottés entiers en moins de 10 minutes et de Frosties avalés à la main et à la chaîne. C'était infernal et totalement incontrôlable. Bon en même temps avant ça, j'étais limite maigre, donc 12 kilos, c'était pas non plus la mort, mais ça fait un peu bizarre quand même...
Au bout d'une semaine j'avais fini par acheter des Nicotrucs à mâcher. Je crois que c'est de loin le truc le plus immonde qu'on puisse mâcher, ce qui me renvoie à cette sempiternelle question "Mais est-ce que les gens qui vendent ça l'ont déjà essayé ???"
Pour la deuxième tentative, bien qu'à l'époque j'étais incapable de voir le bon côté des choses, le fait d'être complètement à la dèche m'a permis de ne pas aller me noyer dans des bars plombés de fumée et de ne pas reprendre 12 kilos.
Même s'ils sont de plus en plus rares, je fais encore aujourd'hui des rêves où je reprends la clope, des trucs super réalistes où je me dis constamment "ha bon, je refume moi, je savais pas...". On parle souvent du temps qu'il faut aux poumons pour s'en remettre, mais personne ne parle jamais de ça hein :O
Et évidemment, pour le long terme, vivre avec un non-fumeur, c'est très appréciable, voire indispensable.

Bref, la clope c'est fini, chez moi comme sur le blog, la prochaine fois, on écoute et on parle musique !